Une transaction de 1,1 G$ CA conclue pour Nemaska Lithium Inc.

18 juin 2018


Nemaska Lithium Inc. termine une structure de financement de 1,1 G$ CA. L’équipe LRMM a agi à titre de conseillers juridiques pour Pareto Securities et Clarksons Platou Securities, à titre de cochefs de file pour le placement d’obligations de 350 M$ US de Nemaska.

Une équipe d’avocats, de notaires et de parajuristes de LRMM chapeautée par Marvin Liebman a agi à titre de conseillers juridiques pour Pareto Securities, banque d’investissement multiservices indépendante qui occupe une place de choix sur les marchés financiers nordiques et dans les secteurs de l’énergie au niveau international, et pour Clarksons Platou Securities, division importante et diversifiée de services bancaires d’investissement du Clarksons Group offrant une excellente expertise en recherche et une connaissance exhaustive des secteurs maritimes mondiaux, dans le cadre d’un placement de 350 M$ US (le « placement d’obligations ») en obligations de premier rang garanties remboursables par anticipation (les « obligations ») par Nemaska Lithium Inc. (« Nemaska »). Le placement d’obligations était un des composants d’une structure de financement de 1,1 G$ CA de Nemaska.

Les obligations sont des créances de premier rang de Nemaska garanties par les actifs de cette dernière et ceux de certaines de ses filiales. LRMM prête actuellement assistance au fiduciaire des obligations à l’égard de la rédaction, de la négociation et de la mise en œuvre des sûretés nécessaires.

Le produit de la structure de financement recueillie par Nemaska de 1,1 G$ CA sera affecté au paiement des frais liés au développement et à l’exploitation de sa mine de lithium de Whabouchi et de son usine électrochimique de Shawinigan.

LRMM a travaillé sur cette transaction complexe avec des cabinets juridiques d’autres juridictions. L’équipe de LRMM attitrée à ce dossier était principalement composée de Marvin Liebman, Cindy Afram, Martine Comeau, Elena Nanocchio, Alexa Rahal, Antoine Leduc, Jane Bogaty (tous en immobilier et (ou) en financement) et Jean-Roch Boivin (en valeurs mobilières).